Rechercher son véhicule dans la fourrière à Aix-en-Provence

fourrière

Nombreuses sont les raisons qui incitent la police de la circulation à Aix-en-Provence à mettre en fourrière votre voiture. Parmi celles-ci, vous avez par exemple garé votre véhicule dans une zone de circulation ou dans un espace naturel ou classé. L’enlèvement peut également provenir du non-respect du contrôle technique ou de la non-réalisation des réparations obligatoire. Quoi qu’il en soit, il vous est toujours possible de récupérer votre véhicule en fourrière dans votre ville en respectant quelques démarches importantes.

Le délai de récupération d’une voiture mis en fourrière à Aix-en-Provence

Si votre véhicule a été envoyé à la fourriere à Aix en Provence pour avoir gêné le stationnement, selon la loi en vigueur, vous disposez en général de 30 jours pour le récupérer. Au-delà de ce délai, votre véhicule peut atterrir à la casse. Il est également possible que les autorités compétentes procèdent à la vente au plus offrant de votre voiture au cas où vous avez du mal à régler vos amendes. Cela dit, si vous ne trouvez plus votre véhicule à l’endroit où vous l’avez garé pour la dernière fois, il vous est conseillé de vérifier immédiatement s’il a été mis en fourrière. Pour ce faire, il vous importe simplement de consulter le vehicule-en-fourriere.fr. Ce dernier vous permet en effet de déterminer si votre véhicule a été bel et bien déplacé au centre d’enlèvement. Cependant vous ne pouvez pas vous présenter à l’établissement et repartir facilement avec votre véhicule. Autrement dit, vous ne pouvez le récupérer qu’après avoir suivi certaines démarches importantes pour récupérer le véhicule à l’établissement selon les réglementations. Les procédures à suivre sont bien évidemment disponibles sur le site officiel de l’établissement.

Les documents nécessaires pour récupérer un véhicule à l’établissement

Dans le cadre de la mise en fourrière, la force de l’ordre peut également selon certaines raisons vous retirer le numéro d immatriculation ou la carte grise de votre voiture. Ainsi, afin de la rechercher à la fourriere à Aix en Provence, vous devez vous rendre rapidement auprès de la gendarmerie ou du commissariat qui détient la carte grise et qui a ordonné l’enlèvement. En passant, n’oubliez pas de vous munir de la notification d’envoi en établissement. Effectivement, celle-ci vous permettra de prouver que la voiture vous appartient. Si vous êtes absent au moment du ramassage, vous pouvez vous déplacer dans le service de police le plus proche de l’enlèvement pour récupérer la notification d’envoi en fourrière. Cependant, il est possible de recevoir cette notification en lettre recommandée dans les 5 jours ouvrables. Grâce à cette notification, vous pouvez demander facilement le document de « mainlevée ». Ce dernier est le justificatif obligatoire pour faire sortir votre véhicule du centre d’enlèvement.

Les démarches à suivre pour obtenir un document de mainlevée

Le document de mainlevée est le fameux document qui vous autorise à récupérer votre véhicule en fourrière. Il est remis par la police de circulation qui a procédé à l’enlèvement de votre automobile. Sinon, vous pouvez obtenir la mainlevée auprès du commissariat ou de la gendarmerie le plus proche de votre résidence en rédigeant une demande manuscrite. Vous devez aussi présenter quelques pièces justificatives comme votre carte d’identité valide, votre certificat d’assurance auto, votre certificat d’immatriculation et votre permis de conduire. À part cela, il est possible de demander la mainlevée même si vous n’êtes pas le propriétaire de la voiture. Ce qui est un avantage considérable si vous n’avez pas suffisamment le temps d’aller récupérer votre auto. Pour ce faire, en plus des justificatifs indispensables, vous devez vous présenter au centre de récupération en vous munissant d’une procuration signée par le propriétaire du véhicule.

La récupération d’un véhicule en fourrière

Votre voiture est enlevée par l’établissement et vous ne savez pas où la récupérer. Tout d’abord, vous n’êtes pas dans l’obligation de vous déplacer dans tous les établissements de votre ville. Il se peut que votre voiture ne soit pas gardée dans l’établissement qui se trouve à proximité de votre domicile. Tout dépend entre autres de l’affiliation de la force de l’ordre et du dépanneur qui a réalisé l’enlèvement de votre voiture. Heureusement, il est possible de connaître l’adresse de l’établissement en faisant quelques recherches en ligne. En réalité, le site de la préfecture de police peut vous renseigner rapidement le nom de l’établissement et les frais à acquitter, une fois que vous lui avez transmis le numéro d immatriculation de votre automobile.  Sur le site officiel, vous pouvez aussi demander la notification par courriel recommandé. Sinon, rendez-vous directement dans la gendarmerie ou le commissariat de police le plus proche du lieu d’enlèvement. Certes, l’essentiel est de réagir rapidement et prendre l’initiative de chercher le véhicule à l’établissement afin de réduire au minimum les frais de récupération. Pour information, à partir du jour où votre voiture a été enlevée du sol et conduit au centre de détention, vous devez régler la totalité des frais sur les opérations préalables, les sur la pose de sabot, les frais d’enlèvement, ainsi que les frais de garde journalière.