L’importance du choix du casque quand on pratique le motocross

choix du casque quand on pratique le motocross

Le moto cross se pratique sur des terrains accidentés et les motards doivent se prémunir contre les risques de chutes. Comme les autres parties de leur équipement, le casque doit répondre à des critères précis, pour assurer la protection et le confort des amateurs de moto cross.

Un casque léger et résistant

D’une manière générale, un casque de moto cross ne doit pas peser trop lourd. C’est encore plus vrai si, dans le cadre d’une compétition ou d’une épreuve d’endurance, vous devez passer de longues heures sur la selle de votre moto. Il convient donc de privilégier les matériaux plus légers. Même léger, le casque de cross doit être d’une solidité sans faille. En cas de chute, les chocs à la tête peuvent être graves. Le casque choisi doit donc vous en protéger. Pour cela, l’intérieur doit être revêtu d’une mousse assez compacte pour vous préserver des effets d’une chute. Le choix de la coque revêt également une grande importance. Certains matériaux, comme le kevlar ou la fibre de verre, permettent à la coque, en se déformant, d’absorber une partie du choc. Des options, et des éléments complémentaires, comme les protections nasales, peuvent encore renforcer la résistance de votre casque. Si vous cliquez ici, vous découvrirez de nombreux modèles de casques répondant à ces critères.

Un casque bien ventilé

Si vous pratiquez régulièrement le moto cross, ou si vous participez à des compétitions, vous fournissez un effort durable. Pour peu que le temps soit ensoleillé, vous pourriez finir par avoir chaud sous votre casque. Peu à peu, la transpiration va devenir gênante. Il est donc essentiel de vérifier que le casque est bien aéré. À cet égard, la présence de ventilations frontales, et à l’arrière, est un premier élément essentiel. De même, le tissu revêtant le casque de cross doit être suffisamment respirant pour assurer une bonne évacuation de la transpiration. La conception de ces matières, qui évite les irritations et les allergies, renforce le confort du casque. Certaines techniques de ventilation permettent de renforcer l’aération du casque et de rafraîchir le visage. Il faut néanmoins prendre garde que ces différents systèmes d’aération ne provoquent le soulèvement du casque en pleine course.

D’autres critères de choix

D’autres éléments sont à prendre en compte pour choisir un casque pour moto cross qui vous convienne vraiment. En premier lieu, il faut vérifier que la taille retenue est bien la plus adaptée à votre morphologie. Le mieux est d’essayer plusieurs casques et d’anticiper certaines modifications ultérieures, comme le tassement des mousses qui tapissent l’intérieur du casque. Veillez aussi à ce qu’il ne recouvre pas vos sourcils. Un autre critère essentiel est la nature et la qualité de l’attache de votre casque. Si vous participez à une compétition, vous devez utiliser un casque de cross muni d’une double boucle D. En essayant votre casque, assurez-vous de bien comprendre comment l’attache fonctionne. Une attache correcte du casque est un des éléments fondamentaux de votre protection. Par ailleurs, vérifiez si le casque choisi vous laissera la possibilité de mettre votre masque et les lunettes de protection. Il doit être conçu pour vous permettre de les porter avec aisance et sans aucune gêne pour vous. Pour choisir votre casque, vous pouvez aussi tenir compte des marques qui vous plaisent ou paraissent réunir le plus grand nombre d’éléments de protection et de confort. Enfin, le coût et le design du casque sont d’autres éléments à prendre en compte pour choisir le bon casque.