Choisir son contrat d’assurance auto temporaire en ligne

Contrat d'assurance auto
Mode d’emploi. Le monde de l’assurance est un univers impitoyable où il est préférable e connaitre les codes pour se frayer un chemin en sécurité. On imagine souvent l’assureur qui rechigne à verser les sommes dues en cas de sinistre alors qu’il encaisse avec gourmandise les primes années après années. Au-delà de cette image négative, il faut comprendre comment fonctionne l’assurance: il doit y avoir un équilibre, et un léger bénéfice pour l’assureur, entre la totalité des cotisations qu’il collecte et le paiement des sommes lors des sinistres. Bien sûr, cela se détermine au global, en fonction des calculs actuariels de probabilité qu’un sinistre se produise. Cela fonctionne pour tous les types d’assurance, depuis l’assurance de prêt immobilier jusqu’à l’assurance automobile. Un contrat d’assurance auto est le plus souvent signé pour une durée indéterminée, le temps étant un des paramètres de calcul. Mais le cas du contrat d’assurance auto est spécifique: le contrat est très court et couvre une situation bien particulière. Il correspond à une logique très particulière, que les assureurs connaissent bien, même s’il ne s’agit pas de leur produit phare, en règle générale. Il faut en connaitre les règles pour faire les bons choix.

Contrat auto temporaire auto

Les assureurs proposent en général des contrats sans limitation de durée, mais dans certains cas spécifiques comme la résiliation d’une assurance antérieure, il est possible de s’assurer pour une courte durée, avec des prestations assez minimales, le temps de finaliser une recherche d’un contrat pérenne. D’autres utilisations temporaires s’adaptent bien à ce type de contrat. Un contrat d’assurance auto temporaire peut durer de quelques jours jusqu’à trois mois. Il peut se conclure assez rapidement pour une période de transition par exemple. La plupart des assureurs proposent ce type de formule, mais c’est souvent dans un cadre spécifique: la couverture est en général au tiers, et non tous risques, et il y a assez peu de prestations annexes, sauf à les négocier spécifiquement. On peut en savoir plus sur www.assurance-voiture-temporaire-provisoire.com. Les tarifs peuvent être significativement plus élevés que pour un contrat traditionnel, car l’assureur ne bénéficiera pas de la durée du contrat comme paramètre pour absorber le cout d’un éventuel sinistre. le risque engagé est donc proportionnellement plus fort et le contrat moins rémunérateur pour lui.

Les cas de recours à une assurance auto temporaire

On pourra utiliser ce type de contrat notamment lorsque l’on acquiert un véhicule à l’étranger. En effet, l’assurance est systématiquement obligatoire, et avant que le véhicule ait son immatriculation définitive ne France, il devra être assuré pour la période de rapatriement. Une assurance auto temporaire permet de couvrir cette période. On peut également se trouver avec un véhicule qui est très peu utilisé, par exemple une seule fois par an au mois d’aout, en vacances. Inutile de payer une assurance annuelle pour une voiture qui ne met pas le nez dehors pendant onze mois! Un contrat temporaire permettra de l’assurer lorsque c’est nécessaire, et seulement cela. Enfin, le cas le plus fréquent de recours à une assurance temporaire est celui de la résiliation: votre précédent assureur a eu à prendre en charge les frais liés à un ou plusieurs sinistres responsables dans les derniers temps. Il peut faire le raisonnement que l’équation n’est plus équilibrée pour lui, et qu’il ne souhaite plus vous assurer compte tenu de facteurs de risques ou d’un passif trop important. Vous devez alors trouver en urgence une nouvelle compagnie pour vous assurer sous peine de ne pas plus pouvoir utiliser votre véhicule. Contracter une assurance temporaire auto permet de prendre le temps de faire une étude précise des propositions pour un futur contrat, répondant au mieux à vos attentes.

Comment souscrit-on un contrat auto temporaire: les pièces à fournir

Comme pour toute assurance, l’assureur déterminera un contrat et une tarification personnalisée à votre dossier, compte tenu de ses évaluations actuarielles sur les facteurs de risque qu’il vous attribue. Chaque assureur ayant sa propre grille de lecture, il est toujours mieux de faire faire plusieurs devis. L’assureur aura besoin de votre permis de conduire, pour savoir notamment depuis combien d’années vous êtes titulaires du permis. Il est à savoir que les contrats d’assurance temporaire auto ne sont ouverts qu’aux conducteurs de plus de 21 ans, ayant au moins 2 ans de permis. L’assureur aura également besoin du certificat d’immatriculation ou carte grise du véhicule à assurer: sa puissance fiscale, le type de modèle aura son importance (on n’en paiera pas le même tarif pour une Twingo ou une Velsatis). Enfin, l’assureur se réfèrera au relevé d’assurance du conducteur qui peut être transmis par l’assureur précédent, afin de connaitre son historique d’assuré. Il prendra connaissance des sinistres dan lesquels le conducteur a été impliqué. Avec tous ces éléments, il est capable de coter une tarification pour le contrat temporaire.

Bien sélectionner son assurance temporaire auto

Pour faire les bons choix lorsqu’il faut choisir un contrat temporaire, les mêmes conseils s’appliquent que pour tout choix d’assurance: il est toujours préférable de faire plusieurs devis, en analysant en détails ce qui est proposé en termes de couverture, au-delà du tarif. Pour une famille qui veut prendre son véhicule pour 15 jours de vacances à l’étranger dans un pays non couvert par son contrat d’assurance habituel, il est essentiel de bine regarder les garanties proposées: notamment, négocier l’inclusion d’une prestation d’assistance en cas de panne, peut être un bon calcul. Si l’on se retrouve en panne en Croatie, et que l’on doit se débrouiller tout seul pour trouver un réparateur et assurer le suivi des réparations, on peut se trouver en difficulté. Au-delà du tarif lui-même, il faut regarder la formule la plus avantageuse, avec la durée la plus adéquate: inutile de vous assurer pour un mois si vous n’avez besoin que d’une couverture d’une semaine. Faire le bon choix, c’est avant tout comparer.