Auto résiliée pour non paiement : quelles solutions envisager ?

Vous êtes dans une mauvaise passe financière. Votre contrat d'assurance auto a été résilié, et vous cherchez les perspectives possibles pour vous en sortir.

Une assurance auto est un service fournissant la prestation financière des véhicules terrestres. En effet, cette prestation couvre les éventuels dommages causés à votre véhicule, ou avec celui-ci. Avant de souscrire à n’importe quelle assurance, il est primordial de se renseigner sur le montant à payer. Ce paiement respecte évidemment un délai mensuel, au bout duquel l’assuré doit s’acquitter du montant convenu. Si la souscription à une assurance auto est obligatoire pour pouvoir rouler, le non-paiement de celle-ci entraîne la résiliation de votre contrat.

Vers qui se tourner en cas de résiliation auto ?

Il est strictement interdit de circuler sans carte grise. Le risque est de se faire coller une amende très chère, d’être démuni de permis de conduire pendant une durée de 3 ans, allant même à la confiscation du véhicule. Et pourtant votre assureur a résilié votre contrat parce que vous n’avez pas payé votre assurance. Cliquez ici pour trouver à un nouveau contrat. En effet, la première réflexe serait de chercher une nouvelle assurance, ce qui ne semble pas évident car vous êtes maintenant considéré comme un mauvais payeur. Fort heureusement, certains assureurs se sont spécialisés dans les profils de résiliation pour non paiement. Les compagnies d’assurances concernées proposent même des formules spécifiques adaptées à ce type de profil. Prenez un moment, et faites un tour sur un comparateur d’assurance afin d’obtenir le devis le plus intéressant.

Le non-paiement de l’assurance peut être à l’origine de tierce personne. Mais si vous ne vous êtes pas acquitté de votre obligation à cause de problèmes financiers, un autre issu existe pour vous. Il s’agit de changer de véhicule. Prenez-en un moins puissant et moins cher que la précédente pour baisser le coût de votre cotisation. Vous pouvez également céder certaines garanties auxquelles vous avez souscrit.

Résilié pour non-paiement : pourquoi ?

Il arrive que les gens ne se rendent même pas compte que leur compagnie d’assurance a résilié leur contrat. Et pour cause, le retard et le non-paiement ne proviennent pas forcément des assurés. L’arriéré peut être dû au fait que vous avez changé de banque et donc d’identité bancaire. Information que vous avez donnée à votre assureur, mais qu’il a oublié d’actualiser avant l’échéance. Par conséquent, il va effectuer le prélèvement en utilisant votre ancien RIB. Il peut s’agir aussi d’un problème au niveau de la banque émettrice de vos virements automatiques. Votre banquier a, par exemple, refusé le prélèvement de votre cotisation par votre assureur, car vous avez dépassé le seuil de découvert autorisé. Dans cette éventualité, votre assureur ne tardera pas à inscrire une assurance auto résiliée pour non paiement à votre encontre. Le cas est fréquent puisque les gens n’ont pas souvent l’automatisme de vérifier mensuellement, que le prélèvement de leur prime d’assurance a été fait. Par ailleurs, la cotisation doit être réglée dans les 10 jours qui suivent l’échéance, selon les réglementations dictées par le Code des assurances. Au-delà de ce délai, votre compagnie d’assurance va vous envoyer une lettre recommandée pour vous rappeler de vous acquitter de vos obligations. Elle attendra environ un mois que vous agissiez. Au terme de ces 30 jours, votre assureur va suspendre définitivement votre contrat.

La résiliation d’assurance auto entraîne…

Sachez que vous devriez obligatoirement vous acquitter du montant de votre prime impayé. Et en plus il sera majoré des intérêts légaux calculés au prorata du retard de paiement. La plus lourde conséquence est de devoir chercher un nouveau contrat. En effet, une fois confirmé comme étant un mauvais payeur, l’assuré va être fiché chez l’AGIRA, une association pour la gestion des informations sur le risque en assurance, sur une durée de 2 ans. Par la suite, au moment d’une demande de souscription à une nouvelle assurance, la compagnie approchée n’hésitera pas à consulter les registres de l’AGIRA pour à la fin constater que vous avez été résilié pour non-paiement. Ce qui témoignera sa réticence à accepter votre demande.

Quelques recommandations

Il est clair que payer à temps est la solution la plus logique pour ne pas voir son assurance auto résiliée. Ce qui pourrait pencher en votre faveur, serait d’ordonner un virement annuel de la prime d’assurance. C’est-à-dire, de s’acquitter en une fois des douze mensualités. De cette manière, vous vous mettez en sécurité par rapport aux erreurs de virement de la banque, qui peut retarder votre paiement ou résilier complètement votre contrat. Vous pouvez également vous protéger vis-à-vis de la négligence de votre assureur en ce qui concerne la mise à jour de vos coordonnées bancaires.

Par ailleurs, dans la mesure où votre compagnie d’assurance vous fait parvenir une lettre de mise en demeure. La première réflexe que vous devriez avoir, est de donner suite à cette lettre ; en y répondant. Exposez dedans les raisons pour lesquelles vous n’aviez pas pu vous acquitter de votre cotisation. Cet agissement témoigne votre engagement à rembourser votre assureur en toute bonne foi.